Advertisement
Advertisement

L’équipe type de la CAN 2023 !



Advertisement

Ce dimanche soir, la Coupe d’Afrique des Nations 2023 s’est clôturée avec la victoire de la Côte d’Ivoire face au Nigeria (2-1). Une troisième étoile pour les Elephants qui sont donc passés par tous les états dans cette compétition qui a débuté il y a un mois. Une compétition où plusieurs joueurs ont brillé dans les grosses comme dans les petites équipes. Et avec la fin de cette Coupe d’Afrique, voici notre équipe type de la compétition. Dans les cages, difficile de penser à un autre joueur que Ronwen Williams (Afrique du Sud). Le capitaine des Bafana Bafana a été héroïque dans cette CAN avec des parades décisives et surtout des moments marquants lors des séances de tirs au but.

La suite après cette publicité

C’est lui qui qualifie à lui tout seul l’Afrique du Sud face au Cap-Vert en repoussant 4 tirs adverses lors de la séance. Il a aussi été décisif dans ce même exercice pour offrir la médaille de bronze à son équipe face à la RDC. Devant lui, on retrouve en défenseur droit Ola Aina (Nigeria). Le joueur de Nottingham Forest a été bluffant dans cette compétition avec une grosse activité sur le couloir droit dans ce rôle de piston. Propre défensivement, il a su combiner avec ses coéquipiers. Une belle découverte. En défense centrale, on retrouve le duo Troos-Ekong (Nigeria) et Chancel Mbemba (RDC). Le premier a terminé meilleur joueur de la compétition. Capitaine des Super Eagles, il a inscrit trois buts dans cette CAN dont cette tête en finale qui aurait pu suffire à son équipe. Solide dans le duel, il a été le leader de la défense des siens. Il est accompagné par le défenseur de l’OM qui a brillé avec la RDC. Auteur d’une phase de groupes XXL, il a montré de belles choses dans la suite du tournoi même s’il termine par ce penalty manqué qui coûte cher face à l’Afrique du Sud. Enfin, à gauche, Ghislain Konan (Côte d’Ivoire) a livré une CAN très sérieuse avec la Côte d’Ivoire. Il a fait le job sans jamais se faire déborder et il a, en plus, apporté le danger offensivement sur son couloir. Un soldat.

À lire
CAN 2023 : Jean-Louis Gasset n’est pas sacré champion d’Afrique

Osimhen en leader, Adingra la pépite

Au milieu de terrain, on a décidé de placer d’abord Samuel Moutoussamy (RDC). Le joueur du FC Nantes a été l’un des grands artisans du bon parcours des siens dans cette CAN. Propre à la récupération, il était très précieux lors des matches à élimination directe. Le vrai équilibre du système de Sébastien Desabre alors qu’il devait souvent gérer le milieu de terrain tout seul. Dans notre onze, il est accompagné de la révélation sud-africaine Teboho Mokoena (Afrique du Sud). Le joueur de 27 ans s’est souvent illustré par sa qualité technique et surtout sa belle patte droite. Il a marqué un coup franc sublime face au Maroc, mais a aussi été très adroit lors des séances de tirs au but et a délivré plusieurs caviars à ses coéquipiers. Enfin pour compléter le milieu, on retrouve… Franck Kessié (Côte d’Ivoire). Le milieu d’Al-Ahli a vécu une CAN très particulière. Plutôt moyen lors des phases de poules, il s’est complètement réveillé à partir des 8es de finale. Décisif face au Sénégal, il a été d’un sérieux bluffant par la suite. Et il trouve la faille dans cette finale face au Nigeria. Une CAN de patron.

La suite après cette publicité

Enfin, notre attaque est composée d’un trio très intéressant. En pointe, on retrouve Victor Osimhen (Nigeria). La star du Napoli a connu une finale difficile, il est vrai. Mais sa CAN impose le respect tant il a été le leader des siens. Buteur à une seule reprise dans la compétition, il a été très précieux pour les siens avec une attitude parfaite notamment dans le don de soi. C’est lui qui a multiplié les efforts sur le pressing, qui a replacé les siens, qui a géré les temps forts et temps faibles… En bref, un vrai capitaine. Il est accompagné dans ce onze par Lassine Sinayoko (Mali). Le joueur de l’AJ Auxerre a réalisé une très belle CAN. Auteur de trois buts, il a été un poison pour toutes les défenses. Sa CAN bascule face à la Côte d’Ivoire bien sûr, mais il a montré un visage plus que séduisant. Enfin, pour compléter notre attaque, difficile de choisir. Il y avait Emilio Nsue (Guinée équatoriale) qui termine meilleur buteur de la compétition malgré l’élimination de son équipe en 8es. Mais, nous avons décidé de miser sur Simon Adingra (Côte d’Ivoire). Le jeune ailier de Brighton a toujours été intéressant dans ses entrées. Son but décisif face au Mali change complètement la CAN de la Côte d’Ivoire. Ensuite, il gagne sa place dans le onze de Faé et délivre deux passes décisives dans cette finale de CAN. Une CAN où il termine d’ailleurs meilleur jeune.

Pub. le
MAJ le

Your Daily Football News
Advertisement
Back to top button
Advertisement

Adblock Detected

Adblock detected please disable Adblock to continue