Advertisement
Advertisement

Les témoignages des joueurs et du staff de l’OGC Nice qui accusent Christophe Galtier de racisme ont été dévoilés !



Advertisement

Dans dix jours s’ouvrira le procès de Christophe Galtier. Jugé le 15 décembre prochain pour harcèlement moral et discrimination, l’ancien entraîneur de l’OGC Nice encourt une peine maximale d’emprisonnement de trois ans. Pour rappel, tout est parti d’une bombe lâchée par l’ancien directeur sportif des Aiglons Julien Fournier en 2022 au micro de RMC.

La suite après cette publicité

Au moment d’évoquer ses relations difficiles avec « Galette », Fournier avait déclaré : «si j’explique les vraies raisons, il n’entre plus dans un vestiaire en France et en Europe.» Depuis, Galtier a clairement été accusé d’avoir tenu de nombreux propos racistes. Aujourd’hui, L’Équipe nous apprend que les experts informatiques n’ont trouvé aucun élément incriminant dans l’ordinateur de Galtier, mais le quotidien publie une partie des témoignages récoltés par les autorités.

À lire
Nice : les révélations de la représentante de Khephren Thuram sur son avenir

De lourdes accusations

L’entraîneur-adjoint Frédéric Gioria a ainsi confirmé à la police avoir lui aussi entendu Galtier raconter l’anecdote du restaurant évoquée par Fournier. «Il (Galtier) m’a dit : “hier soir, je suis allé au restaurant et tout le monde m’est tombé dessus en disant que nous avons une équipe de Noirs” », avait expliqué Fournier. Gioria a ensuite assuré que Galtier a déclaré devant lui : «Encore un musulman, j’en veux pas, on en a assez», au moment où le coach a appris l’arrivée de Billal Brahimi en janvier 2022. Et ce n’est pas tout concernant le témoignage de Gioria.

La suite après cette publicité

Galtier aurait également qualifié deux de ses anciens joueurs, Youcef Atal et Hicham Boudaoui de « sales types », avant de lâcher un « le pire, ce sont les Algériens ». Ancien analyste vidéo du Gym officiant aujourd’hui à Strasbourg, Ali Mbaé a, quant à lui, assuré que Galtier a qualifié la pire de centraux Harold Moukoudi-Mickaël Nadé « des deux King Kong » à la mi-temps d’un Saint-Etienne-Nice le 25 septembre 2021. Enfin, Jean-Clair Todibo a assuré aux policiers que Galtier l’avait poussé à rompre son jeûne et qu’il avait appris que son ancien entraîneur le décevait comme un salutiste et un extrémiste. Autant de témoignages qui ne sont qu’une partie des éléments recueillis par les autorités. Et si ces dires sont avérés, l’entraîneur actuel d’Al-Duhail risque gros. Contactés par le journal, les avocats de Christophe Galtier ont assuré que leur client n’a jamais tenu ce genre de propos et qu’il préfère répondre au tribunal.

Pub. le
MAJ le

Your Daily Football News
Advertisement
Back to top button
Advertisement

Adblock Detected

Adblock detected please disable Adblock to continue