Advertisement
Advertisement

où en sont les Lions de l’Atlas demi-finalistes du Mondial 2022 au Qatar ?



Advertisement

6 décembre 2022, Education City Stadium. Il y a un an jour pour jour, le Maroc, surprenant leader du groupe F, affrontait l’Espagne, dauphine du Japon dans la poule E, en huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Après 120 minutes à tenir la Roja, habillée en bleu ciel ce mardi soir, à distance de leurs buts, les Lions de l’Atlas, qui avaient même quelques occasions d’ouvrir la marque, faisaient tomber les hommes de Luis Enrique aux tirs au but, grâce à un Yassine Bounou des grands soirs (2 penaltys arrêtés, 0 concédé) et un Achraf Hakimi, qui est né et a grandi à Madrid, bourreau final de son pays natal d’une panenka décisive.

La suite après cette publicité

Les ouailles de Walid Regragui poursuivaient leur épopée mondiale en battant le Portugal sur la plus petite des marges (1-0), avant de s’incliner en demi-finale contre la France (0-2) et la Croatie pour le match de la troisième place (1-2). Un parcours inspirant pour cette équipe marocaine, qui devenait la première équipe de l’histoire du football africain et arabe à intégrer le dernier carré de cette compétition planétaire. L’occasion également pour les Lions étincelants de profiter de cet exploit pour changer de tanière lors des prochains mercatos. Mais un an plus tard, que sont devenus les demi-finalistes du dernier Mondial ?

À lire
Mondial 2022 : nouveau scandale au Qatar

Des joueurs encore au haut niveau ?

Néanmoins, la fenêtre offerte par cette aventure qatarienne n’aura pas donné les résultats attendus pour les internationaux. On débute ce tour d’effectif avec ceux toujours présents en Europe et évoluant en Ligue des champions : on retrouve Achraf Hakimi, toujours au Paris Saint-Germain et même métamorphosé depuis l’arrivée de Luis Enrique, Hakim Ziyech, se relançant bien loin de Chelsea sous le maillot de Galatasaray, Noussair Mazraoui, quasi-indiscutable à droite de la défense du Bayern Munich, Youssef En-Nesyri, décisif dans une équipe du Séville FC à la peine (7 buts) ou encore Sofyan Amrabat, en berne dans un Manchester United en grande difficulté.

La suite après cette publicité

Peuvent également être mentionnés les prétendants aux sacres finaux en Ligue Europa et Ligue Europa Conference, comme le Hammer Nayef Aguerd ou encore le Sévillan Abdessamad Ezzalzouli – parti du Barça l’été dernier pour le Betis, tous deux assurés de disputer la phase finale de la C3. On peut également évoquer le Marseillais Azzedine Ounahi, arrivé du SCO l’hiver dernier mais dont le parcours a été tronqué par les blessures et les changements de statuts sous différents entraîneurs (Tudor, Marcelino, Gattuso). Son compère à l’OM, Amine Harit, n’avait, quant à lui, pas pu disputer la Coupe du Monde en raison d’une blessure grave au genou quelques jours avant de rejoindre le rassemblement…

Le Qatar en 2022, puis l’Arabie saoudite en 2023

Certains auront préféré ne pas changer de cap afin de tenter de confirmer cette belle expérience en club. Après le Mondial qatari, de nombreux joueurs auront capitalisé sur cette demi-finale pour poursuivre les bonnes performances, comme les Andalous En-Nesyri et Bono, des protagonistes essentiels dans la victoire finale de Séville en Ligue Europa contre l’AS Roma. Même constat pour le roc défensif Aguerd, vainqueur de la Ligue Europa Conference, cette fois, contre la Fiorentina de Sofyan Amrabat. D’autres ne soulèveront “que” le championnat national, avec Hakimi (Ligue 1), Mazraoui (Bundesliga) ou encore Zaroury (Championship). D’autres ont apprécié le Golfe, tellement qu’ils ont décidé d’y retourner…

La suite après cette publicité

Car oui, le mercato d’envergure de l’Arabie saoudite a également concerné plusieurs Lions de l’Atlas, avec cette envie de redorer le blason du football arabe en accordant le statut de star aux héros du Royaume chérifien. En témoignent les nombreuses arrivées de Marocains dans la Saudi Pro League avec Bounou, arrivé chez le cador Al-Hilal, le capitaine Romain Saïss, prêté à Al-Shabab par Al-Sadd (qui n’a pas réussi à l’inscrire avec la règle des extra-communautaires), ou encore Abdelhamid Sabiri à Al-Fayha pour une petite saison. Ils viennent confirmer la touche marocaine de l’autre côté de la Mer Rouge aux côtés des El Kajoui et Hamed-Allah, en Arabie saoudite avant les investissements du PIF.

Qui verra la CAN 2023 ?

Pour conclure, on ne peut pas vraiment dire que la Coupe du Monde 2022 aura été un grand boost dans la carrière des Lions de l’Atlas présents au Qatar. Si certains ont réussi à passer un cap dans leur équipe ou à trouver un meilleur point de chute lors des prochains mercatos, il n’y a pas vraiment de destin qui a été grandement bousculé par cette épopée mondiale. Pourtant, la presse européenne envoyait tous les joueurs dans les meilleures écuries du Vieux Continent, voyant en eux le futur du football africain. Si on s’essaie au jeu des pronostics, plusieurs d’entre eux pourraient déjà passer à la trappe lors de la prochaine grande échéance : la CAN 2023 en Côte d’Ivoire, prévue l’hiver prochain.

La suite après cette publicité

On peut malheureusement éliminer le Toulousain Zakaria Aboukhlal, qui ne devrait pas retrouver les terrains avant le printemps 2024 après une grave blessure au genou. Dans la volonté de Walid Regragui de basculer dans une nouvelle ère et attirer des binationaux de talent, des joueurs de rotation ne devraient certainement plus revêtir le maillot rouge (Benoun, Hamed-Allah…). D’ici là, les Marocains restants devront se battre pour garder leur place dans la tête du sélectionneur et éviter de se faire piquer la place par la nouvelle génération (Richardson, Adli, Diop…). L’objectif ? Aller enfin chercher un trophée qui échappe au Maroc depuis plus de 47 ans. Affaire à suivre donc.

Le groupe des Lions de l’Atlas au Mondial qatari

Gardiens de but :

– Yassine Bounou (32 ans) : Séville FC (2020-2023), Al-Hilal (2023-PRÉSENT)

– Munir Mohamedi El Kajoui (34 ans) : Al-Wehda (2022-PRÉSENT)

La suite après cette publicité

– Ahmed Reda Tagnaouti (27 ans) : Wydad Casablanca (2017-2023), MAS Fès (2023-PRÉSENT)

Défenseurs :

– Nayef Aguerd (27 ans) : West Ham (2022-PRÉSENT)

– Yahia Attiat-Allah (28 ans) : Wydad Casablanca (2020-PRÉSENT)

La suite après cette publicité

– Badr Benoun (30 ans) : Qatar SC (2022-PRÉSENT)

– Achraf Dari (24 ans) : Stade Brestois (2022-PRÉSENT)

– Jawad El-Yamiq (31 ans) : Real Valladolid (2020-2023), Al-Wehda (2023-PRÉSENT)

– Achraf Hakimi (25 ans) : Paris Saint-Germain (2021-PRÉSENT)

La suite après cette publicité

– Noussair Mazraoui (26 ans) : Bayern Munich (2022-PRÉSENT)

– Romain Saïss (33 ans) : Besiktas (2022-2023), Al-Sadd (2023-PRÉSENT, prêté à Al-Shabab en 2023-2024)

La suite après cette publicité

Milieux de terrain :

– Selim Amallah (27 ans) : Standard de Liège (2019-2023), Real Valladolid (2023-PRÉSENT, prêté à Valence en 2023-2024)

La suite après cette publicité

– Sofyan Amrabat (27 ans) : Fiorentina (2020-PRÉSENT, prêté à Manchester United en 2023-2024)

– Bilal El-Khanouss (19 ans) : La Gantoise (2022-PRÉSENT)

– Yahya Jabrane (32 ans) : Wydad Casablanca (2019-PRÉSENT)

– Azzedine Ounahi (23 ans) : Angers SCO (2021-2023), Olympique de Marseille (2023-PRÉSENT)

La suite après cette publicité

– Abdelhamid Sabiri (27 ans) : Sampdoria (2022-2023), Fiorentina (2023-PRÉSENT, prêté à Al-Fayha en 2023-2024)

Attaquants :

– Abdessamad Ezzalzouli (21 ans) : FC Barcelone (2021-2023, prêté à Osasuna en 2022-2023), Real Betis (2023-PRÉSENT)

– Zakaria Aboukhlal (23 ans) : Toulouse FC (2022-PRÉSENT)

– Sofiane Boufal (30 ans) : Angers SCO (2020-2023), Al-Rayyan (2023-PRÉSENT)

– Ilias Chair (26 ans) : Queens Park Rangers (2017-PRÉSENT)

La suite après cette publicité

– Walid Cheddira (25 ans) : Bari (2022-2023), Napoli (2023-PRÉSENT, prêté à Frosinone en 2023-2024)

– Youssef En-Nesyri (26 ans) : Séville FC (2020-PRÉSENT)

– Abderrazak Hamed-Allah (32 ans) : Al-Ittihad FC (2021-PRÉSENT)

– Anass Zaroury (23 ans) : Burnley (2022-PRÉSENT)

– Hakim Ziyech (30 ans) : Chelsea (2020-PRÉSENT, prêté à Galatasaray en 2023-2024)

Pub. le
MAJ le

Your Daily Football News
Advertisement
Back to top button
Advertisement

Adblock Detected

Adblock detected please disable Adblock to continue