Advertisement
Advertisement

rien ne va plus pour le MHSC !



Advertisement

Il y a un monde entre la belle victoire montpelliéraine contre l’OL sur la pelouse du Groupama Stadium (4-1) et la défaite concédée dimanche après-midi pour le match retour à La Mosson (1-2). Car depuis le match aller, si le MHSC démarrait fort la saison et que les Gones étaient encore à la recherche d’une première victoire en Ligue 1, les trajectoires des deux clubs se sont subitement inversées. Le MHSC n’y arrive plus et traverse actuellement une énorme crise de résultat puisque le club héraultais est plongé dans une spirale noire d’un seul succès en douze rencontres de L1, qui l’a placé à égalité avec le barragiste Lorient, qui, lui, reste sur une très bonne dynamique.

La suite après cette publicité

Michel Der Zakarian dans le viseur des supporters

La claque contre l’OGC Nice (1-4), mercredi en Coupe de France à domicile, a semblé être la claque de trop pour les supporters du MHSC. Dans une banderole déployée durant le match contre Lyon, les supporters s’en sont pris à Michel Der Zakarian : «MDZ : 3 points perdus à cause d’un “abruti”. Combien de gagnés grâce à toi ?», en faisant référence au pétard jeté lors de MHSC – Clermont Foot, qui a coûté un point de pénalité au MHSC. Car si le coach héraultais avait assuré que le club était en «alerte rouge» avant la réception de l’OL, sa réponse aura été beaucoup plus virulente à la fin du match.

À lire
Ligue 1 : l’OL renverse Montpellier et s’éloigne enfin de la relégation

«Je n’ai pas vu la banderole, on me l’a dit. Je continue à dire qu’ils nous ont fait perdre trois points. Il n’y a pas de problème. C’est une personne, mais une personne de leur groupe. Ils nous ont fait perdre trois points, c’est la réalité. S’ils ne sont pas contents, c’est pareil. Après, c’est moi qui fais perdre des points ? Oui, on n’a pas gagné beaucoup de matchs à la maison, c’est sûr. C’est le foot, on est dans une mauvaise passe», a expliqué MDZ après la défaite. Car au-delà du nouveau revers concédé, c’est surtout la dynamique du club qui interpelle.

La suite après cette publicité

Une attaque en panne

Notamment dans le secteur offensif, où Akor Adams, très bon au match aller contre Lyon, a clairement baissé de niveau. Le Nigérian voit son compteur bloqué en L1 depuis le 29 octobre et a fait part d’une énorme frustration durant le match avec beaucoup d’occasions manquées, s’en prenant même à ses supporters sur certaines actions. Le retour d’Arnaud Nordin, qui a ouvert le score, a fait beaucoup de bien, tout comme ceux des internationaux Sylla, Kouyaté, Sacko, de retour de la Coupe d’Afrique des Nations.

Mais le retour de Mousa Tamari, encore retenu à la Coupe d’Asie après sa finale perdue avec la Jordanie, est très attendu par Der Zak. «On a les occasions en 2ème mi-temps pour faire le 2-0 et on ne marque pas. C’est le problème actuel. Ça fait plus de 10 matchs où on a du mal à mettre les occasions qu’on se crée et derrière, on se fait punir (…) on va récupérer Al-Tamari aussi, il va falloir retrouver le goût de marquer des buts, et de finir avec des clean-sheets aussi», a-t-il expliqué. Contesté depuis plusieurs semaines, Michel Der Zakarian est sous pression et n’aura pas le droit à l’erreur contre Metz, concurrent au maintien, lors de la prochaine journée.

Pub. le
MAJ le

Your Daily Football News
Advertisement
Back to top button
Advertisement

Adblock Detected

Adblock detected please disable Adblock to continue